Bel-air : propositions de notre groupe Urbanisme

Projet EIFFAGE Bel Air

Les membres du groupe urbanisme de Francheville Respire participeront à la réunion publique du 25 novembre du Projet EIFFAGE sur le Quartier Bel Air. Ils ont travaillé au sein du Conseil de Quartier entre 2004 et 2014 pour limiter les visées du promoteur de l’époque, qui envisageait un modèle de densification allant jusque 750 logements sur une zone de plus de 6 ha laissée disponible par le départ du centre d’insémination UCEAR.

Le Conseil de Quartier d’alors avait élaboré un projet d’ éco-quartier de 250 logements, qui avait été repris pour l’essentiel par M. Rantonnet après son élection en 2014.

Le projet partait d’un constat : le quartier de Bel Air avait souffert d’une urbanisation rapide et sans réelle réflexion urbanistique globale, tant dans le domaine de l’harmonisation des constructions, que de l’évolution des services publics.

Pour remédier à cette situation, nous proposons  entre autre :

    • Qu’une réflexion soit menée sur l’ensemble du quartier, voire au delà de la commune, dans le cadre d’ une OAP ( Orientation d’ Aménagement Programmé).

    • De créer une véritable centralité de quartier, les espaces ne devront pas être fermés comme c’est le cas des collectifs construits depuis une quinzaine d’années.

    • Que cet espace ne fasse pas l’objet de création de nouvelles voiries (exclusivement du déplacement mode doux).

    • De concevoir un aménagement avec une ouverture sur la vallée de l’Yzeron, et créer un lien par une zone de jardins partagés.

    • Que l’objectif premier soit la qualité environnementale des constructions et leur environnement.

Nous souhaitons donc que ce projet, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, et écarté les citoyens des discussions Métropole – Mairie, prennent en considération leurs aspirations.